BAL   EN  SOIR

Retour à la page des groupes

 

    "Bal en Soir" est un groupe qui a vu le jour lors de la rencontre d'Alain Rolland et de Sylviane Pinter et Stephane Sergent. C'était en 1998. Pour ceux qui n'auraient pas suivi, Sylviane et Stéphane avaient un nom également : "Sylphane". Eh oui, comme le site !

    On peut dire que depuis la fièvre irlandaise de "Ceili Day", le groupe était plutôt en veilleuse. Mais, suite à une forte demande des danseurs, qui ne veulent pas danser que de l'irlandais, nous remettons la machine en route, avec des airs de toutes régions, "Bal en Soir" étant une espèce de groupe "généraliste".

    Vous pouvez entendre "Bal en Soir" principalement dans les ateliers danses de la région 04.
Avec un peu de chance, vous pourriez les rencontrer sur les marchés régionaux où le groupe aime faire ses petites répétitions.

    Les contacter est très simple, vous êtes déjà chez eux en lisant ces lignes ! envoyez donc un courrier en cliquant sur le lien de bas de page.

 

Bal en Soir est composé de : Sylviane Pinter aux flûtes et à la cornemuse
Alain Rolland à la guitare et au banjo
Stéphane Sergent aux accordéons

 

Bal en Soir en scène à Dauphin

 

    Nous vous proposons en écoute un rondeau dont nous ne connaissons pas le nom :

Rondeau

    Si vous n'avez pas le lecteur approprié, cliquez sur le lien ci-contre .
   Revenez de temps à autre sur cette page car, au hasard de nos répétitions, nous enregistrerons d'autres airs pour vous les offrir gracieusement !

 

Haut de page

 

Inutile de cliquer pour apercevoir sa source d'inspiration !

Sylviane Pinter


est tombée par hasard dans la danse trad en 91/92 à la suite d'un concert de musique irlandaise dans la région. Enjouée par le rythme et la gaieté de ces musiques traditionnelles, elle rejoint sans plus tarder la bande de Dauphin. Elle commence à jouer 2 ou 3 ans plus tard, d'abord flûte à bec, puis tin-whistle et cornemuse 16 pouces. Elle est élève assidue aux cours de Jean Denis, de Gap.

 

Haut de page

 

Sur ce cliché d'un autre âge, que l'on croirait pris à l'infra-rouge, on peut apercevoir Alain à la guitare pendant son service militaire, dans les années 70 !

Alain Rolland
Ma rencontre avec la musique, lors d'une invitation à un camp scout. De là, découverte de la guitare autour du feu de bois le soir avec, bien sûr, des chansons d'Hugues Aufray et apprentissage sur la base de 3 accords, ce qui me permet d'accompagner quelques chansons.
Puis, Hugues Aufray reprend les chansons de "Mister Dylan" dans les années 70. C'est le déclic avec tout le folk nord-américain et la découverte de Graeme Allwright.
Achat d'une guitare folk qui me suit toujours.
Création à Paris, dont je suis originaire, d'un petit groupe avec 2 copains : "Les Cloés". Après vient l'armée, le boulot chacun de son côté, et, plus rien. Mais, un coup de cafard, et, je gratouille un peu !
Puis, ce fut la rencontre inattendue de Stéphane et tout est reparti. Découverte de la musique traditionnelle et particulièrement irlandaise, qui est une des bases de la musique nord-américaine.
Depuis, nous formons un petit groupe sympa et, on s'éclate !
C'est le but recherché !

 

Haut de page

 

Inutile de cliquer ! on ne remonte pas le temps !

Stéphane Sergent
Commence la musique dès l'âge de 9 ans et durant 18 ans, joue du trombone à coulisse dans l'Harmonie Municipale de Marquise, Pas-de-Calais. L'envie de jouer d'un instrument "complet" le fait hésiter entre la guitare et l'accordéon diatonique, le piano étant moins transportable. Le diato l'emportant, il est initié par François Heim. Puis il tombe par hasard sur la bande de Dauphin (Alpes de Haute Provence) et, voici maintenant 10 ans, pianote sur différents diatoniques. La danse tient également une grande place car avec Sylviane, le couple donne des initiations aux danses irlandaises dans les ateliers de la région.

 

 

Haut de page